ANDEMOCHIR

Date: 2019-2022

Financement du projet: INCA (Institut National Contre le Cancer)

Porteur du projet: Delphine Grynberg & Guillaume Piessen (CHU de Lille)

Résumé:

Contexte Scientifique
Dans le cadre de la prise en charge des cancers œsogastriques (OG), la plupart des patients auront une chirurgie. Malheureusement, la morbidité postopératoire sévère atteint 30% et le taux de mortalité postopératoire à 90 jours est d'environ 13%. Plusieurs études ont identifié des facteurs médicaux et tumoraux prédisant cette forte morbi-mortalité. Cependant, aucune étude n'a évalué le rôle des symptômes dépressifs et/ou anxieux dans le faible pronostic de patients OG, malgré les données existantes en faveur d’une association entre ces symptômes et la morbi-mortalité après chirurgie cardiaque. Relativement aux mécanismes explicatifs, ces symptômes pourraient conduire à une perturbation des réponses immunologiques et inflammatoires, pouvant alors expliquer le mauvais pronostic postopératoire. Étonnamment, aucune étude n'a testé cette hypothèse alors que la question du rôle joué par ces symptômes et les réponses biologiques associées est d'une grande pertinence dans le cancer d'OG puisque 30% des patients présentent des symptômes dépressifs et/ou anxieux, les rendant particulièrement vulnérables à une forte morbi-mortalité.

Objectifs et méthodologie
Grâce à la Base Clinico-Biologique (BCB) nationale FREGAT qui recueille de façon prospective des données cliniques, biologiques et psychologiques auprès de patients OG, ce projet vise à évaluer l’association entre les symptômes dépressifs et/ou anxieux avec (1) la morbi-mortalité postopératoire auprès de patients OG, et (2) les marqueurs inflammatoires, immunitaires et tumoraux.

Résultats attendus
Nous faisons l’hypothèse d’une association entre symptômes dépressifs et/ou anxieux, morbi-mortalité postopératoire et perturbation immunologique et inflammatoire. Les résultats de cette recherche permettront de mieux comprendre le rôle des processus affectifs dans le pronostic de patients opérés d’un cancer OG pour ensuite évaluer et traiter les troubles affectifs des patients dans les premiers stades de la prise en charge.

UTEP

Date: 2017-2020

Financement du projet: Ministère de la Santé, PHRIP

Porteur du projet: Sophie Lelorain & Maryline Bourgoin (CHRU Lille)

Voir le synopsis.